Écrire le personnage, dire l’humain : La Celestina (1499-1502) de rupture en rupture jusqu’aux confins de la modernité - Université de Toulon Access content directly
Journal Articles Babel : Littératures plurielles Year : 2012

Écrire le personnage, dire l’humain : La Celestina (1499-1502) de rupture en rupture jusqu’aux confins de la modernité

Abstract

Née à l’instant du passage entre Moyen Âge et Modernité, La Celestina (1499-1502) de Fernando de Rojas épouse la dynamique de rupture au sein de laquelle elle voit le jour. Un examen des divers modes d’écriture du personnage, mais aussi des visages de l’humain qu’ils façonnent, permettra de saisir ce mouvement fait de ruptures et dissidences qui emporte La Celestina de la fin du Moyen Âge jusqu’à la dernière modernité.

Dates and versions

hal-01325012 , version 1 (01-06-2016)

Identifiers

Cite

Odile Lasserre Dempure. Écrire le personnage, dire l’humain : La Celestina (1499-1502) de rupture en rupture jusqu’aux confins de la modernité. Babel : Littératures plurielles, 2012, 26, pp.17--44. ⟨10.4000/babel.2549⟩. ⟨hal-01325012⟩

Collections

UNIV-TLN BABEL
42 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More